AVANT NOEL IL RESTE

samedi 12 février 2011

RAPPEL DU CHANGEMENT PREVU

Maquette du quartier "Luciline"

Tout près du quartier Pasteur, un nouveau quartier va se construire. Ce sera le quartier de la "Luciline", petite rivière souterraine.
Le projet d'aménagement Luciline-Rives de Seine est un nouveau quartier de logements, de bureaux et de commerces qui répond à des ambitions économiques, sociales et environnementales fortes. Situé entre le Mont-Riboudet et la Seine, ce quartier de près de 10 hectares est destiné à accueillir à termes 1 500 habitants et 2 500 emplois.
Le projet d’aménagement, piloté par RSA, s'intègre dans le grand projet urbain Seine-Ouest qui figure dans le peloton de tête des opérations prévues actuellement dans les plus grandes villes de France. Il s'agit de créer une ville à part entière mixant les fonctions urbaines : immobilier de bureau, logements pour tous types de publics, activités économiques et équipements publics. L'aménagement de ce quartier a commencé par l'implantation d'un immeuble de bureaux, Le Vauban (maîtrise d'ouvrage : Matmut).



Immeuble VAUBAN - photo de Maurice DEPORTE -

Vue du Vauban - Photo de Maurice DEPORTE -

Les étapes du chantier

L'aménagement de ce quartier a commencé par le lancement fin 2010 des travaux de déconstruction par l'EPFN (Etablissement Public Foncier de Normandie) des bâtiments Dispano. S'ensuivront des travaux de pré-aménagement qui permettront de livrer d'ici fin 2011/début 2012 des terrains constructibles. Au printemps 2011, une fois le terrain préparé, les travaux d'aménagement des espaces publics seront engagés par Rouen Seine Aménagement pour réaliser un mail central et des espaces paysagers et végétalisés.

Les premières constructions

La construction des premiers immeubles devrait commencer à partir de fin 2011 pour une livraison au cours du premier semestre 2013. Quatre premiers bâtiments sont concernés. L'immeuble de bureaux du promoteur Sogeprom, dessiné par l'agence FHY, prendra place sur le boulevard Ferdinand de Lesseps. Dédiés au logements, trois autres bâtiments de la Cirmad (120 logements au total dont 30 construits par le bailleur social Logiseine) se répartiront sur le front de la Seine et à l'arrière du boulevard Ferdinand de Lesseps. Ils sont conçus par les architectes Bureau 112, Atelier des 2 Anges et François Leclercq.

Un éco-quartier au coeur de la ville

Luciline se veut être un quartier précurseur en matière de réponses aux nouveaux défis environnementaux urbains, notamment en matière de réchauffement climatique.
Symbole de la reconquête de la Seine et de ses quais, le site accueillera à terme près de 1 000 logements dont 25% sociaux, 40 000 m2 de bureaux et près de 20 000 m2 d'activités tertiaires.
Une cohabitation inscrite dans une démarche environnementale globale : lutte contre l'étalement urbain, bâtiments Très Haute performance Energétique, recours aux énergies renouvelables (géothermie et solaire), gestion douce des eaux pluviales, mise à jour de la rivière souterraine (La Luciline) et promotion de la mobilité douce et des transports en commun.
En matière de géothermie, Rouen est pionnière : elle est la seule ville de France à l'appliquer à l'échelle d'un quartier, en dehors de la région parisienne où une expérience similaire est en cours.

Texte pris dans "Rouen magazine".

1 commentaire:

RICHARD MOISAN a dit…

S'ils préservent une zone végétale et que la cité a un caractère humain, pourquoi pas? Mais bon... Je pense que les gens qui vont habiter là, ce sera par obligation et qu'ils attendront le week-end pour s'oxygéner les poumons et regarder un autre horizon.
Bon week-end, Monique!