AVANT NOEL IL RESTE

lundi 20 avril 2009

LE 19 AVRIL 1944 A ROUEN



Triste, très triste anniversaire !

ROUEN DEVASTE
d'après André MAUROIS de l' Académie française.

...............a minuit sept, le bruit des moteurs emplissait le ciel, Sotteville fut illuminé par des fusées de couleur.
Les Rouennais qui, des hauteurs de Boisguillaume et du Mont Saint Aignan, virent tomber sur la rive gauche une pluie de bombes..................... mais quelques minutes plus tard des fusées blanches projetèrent sur Rouen une lumière éblouissante. La flèche de la cathédrale sur le ciel noir, se détacha comme un joyau d'argent...........presque aussitôt les premières bombes éclatèrent................suivirent cinquante minutes de terreur. Près de six mille (6000) bombes furent jetées sur la région, dont trois cents (300) sur la ville de Rouen.


HIER ROUEN INTACT

.................la ville aux vieilles rues,


Aux vieilles tours,débris des races disparues,


La ville aux cent clochers carillonnant dans l'air,

Le Rouen des châteaux, des hôtels, des bastilles,

Dont le front hérissé de flèches et d'aiguilles,

Déchire incessament les brumes de la mer.



Victor HUGO.

2 commentaires:

Ben a dit…

Bombes Anglo-Américaines pour détruire la gare rive gauche, si je ne m'abuse.

Monique a dit…

Malheureusement !